Manurhin SM75 / DKW Hobby Roller @ Cédric Walter | Saturday, Dec 23, 2023 | 24 minutes read | 5081 Words | Update at Tuesday, Feb 20, 2024

private collection of cedric walter

Manurhin SM75 80 ccm 1955

La Manufacture du Haut-Rhin présente en 1956 le MR75 qui est une réplique du modèle allemand HOBBY de DKW. Au Salon de 1957, MANURHIN améliore légèrement son scooter. En 1958, la firme allemande DKW cède à MANURHIN l’exclusivité du modèle HOBBY. Bien qu’apparu tardivement sur le marché le MANURHIN s’y fera une place honnête grâce à sa maniabilité, sa tenue de route et son silence.

Manurhin SM75 80 ccm de 1955

La Manufacture du Haut-Rhin présente en 1956 le MR75 qui est une réplique du modèle allemand HOBBY de DKW. Au Salon de 1957, MANURHIN améliore légèrement son scooter. En 1958, la firme allemande DKW cède à MANURHIN l’exclusivité du modèle HOBBY. Bien qu’apparu tardivement sur le marché le MANURHIN s’y fera une place honnête grâce à sa maniabilité, sa tenue de route et son silence.

Remarques:

  • Le moteur est neurasthénique ! les ballades a deux sont illusoires et seul cela reste un scooter “pépére” (50 km/h en ligne droite et 52 a fond et plus de 60 en descente, 30, voire 20km/h en montée très franche), c’est d’ailleur selon un ex-concessionnaire de Mulhouse, la raison principale de son manque de succès.
  • La conduite se rapproche d’une moto, prise des virages a la corde, très envoutant (attention au virage trop appuyé du coté gauche : le kick touche la route 😉). C’est un véhicule très attachant et qui peut se démarrer d’une main en restant assis sur le scooter (se démarre comme une tronçonneuse). c’est très agréable, surtout pour une femme.
  • Attention, le refroidissement moteur est insuffisant, et cela provoque des serrages répétés et imprévisibles. Il n’est pas rare de trouver ces modèles en état d’origine avec seulement 300 km au compteur (CQFD). Néanmoins, je le conserve pour son aspect original et parce que c’est mon premier scooter restauré (Nota, je l’ai démonté 15 jours avant mon BAC en 1993).
  • La documentation recommande de tourner avec 6% d’huile ! autant dire que votre passage sera remarquer par la couleur et la densité du nuage que vous trainer derriere vous…. descendre a 3.5% de synthèse, le moteur ne chauffe pas et la bougie me signale que la carburation est idéale
  • 01.07.2003 J’ai rajouté un capuchon de klaxon d’origine vespa, cela donne un look encore plus intéressant au manurhin. Les sacoches sont pour le coté utilitaires de la chose
  • 04.08.2003 j’ai trouvé sur ebay.de un magnifique pare-choc en aluminium qui était d’origine une pièce DKW.
  • 20.08.2003 j’ai du changer le joint supérieur du cylindre, il fuyait! et tout d’un coup en plus. J’ai trouvé dans un petit magasin un join métallique pour scooter avec cerclage alu que j’ai pu adapter à l’emporte pièces

Dépenses

  • 15,25€ Joint noir tole
  • 8€.Poignées caoutchoucs
  • 20€ Interrupteur clés
  • 2.5€ Bougies
  • 3€ Gaines noir
  • 20€ 2 rétroviseur chromés
  • 69€ Chromes
  • 100 fr joint noir tole
  • 50 fr poignÈe
  • 122 fr interrupteur clÈs
  • 18 fr bougies
  • 20 fr gaines noir
  • 130 fr rÈtroviseur 2X
  • 450 fr chromes
  • 70 fr passe fils
  • 20 fr lumiËres arriËres 6 volts
  • 400 fr siËges
  • 50 fr ampoule 6V 5Watts navette
  • 25 fr sangle arriËre + pourboire
  • 100 fr plaque
  • 100 fr gaine noire
  • 400 fr Èpave
  • 20 fr catadioptres
  • 200 fr aide copains magnÈto
  • 400 fr achat Èpave

Total : 2675 Fr

courroie diam ext 63.2 diam inte 59 1,8 cm de large 0,8 large int 5mm interieur

Front bumper

dkw alu stossstange available at [email protected] see in gallery for my scooter

Beltomatic motor drawing

thanks to Bertjan Marree… Beltomatic manurhin dkw hobby motor drawing

Comparaison Manurhin SM75 / DKW Hobby Roller

Manurhin SM75DKW Hobby Roller
Manurhin , in Licence : DKW-SM 75DKW
Motor75 ccm74 ccm
HP3 HP2,7 HP at 4950 U/min
Weightempty 86 kg ; max: 250 kg
Max speed54 km/h
TiresAV : 2.75 x 16″, AR : 2.75 x 16″AV : 2.75 x 16″, AR : 2.75 x 16″
Production10000 ex.Juli 1954 to August 1957 45303 ex.

A source of belt on ebay

Pour la monter, il faut démonter la flasque mobile de la seconde poulie, facile si vous fabriquer un outil pour comprimer le ressort. Voici une autre référence si vous pouvez en trouver : CONT_VARIFLEX W16x0560

KEILRIEMEN FüR DKW HOBBY ROLLER 22mm X 8.5mm X 570mm

Courroie original

  • diamètre extérieur 63.2cm
  • diamètre intérieur 59cm
  • 1,8 cm de large
  • 0,8 large int
  • 5mm intérieur

Far away from here

Red Deer live in Mackay Queensland, Australia, webcam of town street, http://weather.wackado.com.au/ He work in places like here http://www.geocities.com/red_ears_au/dre18.html He has 1 + 3/4 DKW hobby Note: Audi use to sell them in Australia

Christian Lucas [email protected]

Etude du scooter Manurhin SM-75 75ccm (3.5Mb d’images)

En 1954, la firme allemande DKW Auto Union présente un scooter baptisé Hobby, animé par un moteur de 75cm3 équipé d’une boite automatique. Les premiers modèles DKW ne possèdent qu’une selle monoplace et pas de carter de chaîne. Dès 1956 le Hobby franchit les frontières pour être construit en France sous licence et prend le nom de Manurhin. En 1958, DKW abandonne la fabrication du Hobby pour cause de problèmes financiers. Le Manurhin devient une exclusivité mondiale. Ce nom bizarre vient de l’abréviation de « Manufacture des machines du Haut-Rhin » où il est assemblé (à l’usine de Mulhouse-Bourtwiller)

Datasheet (galley of)

Old publicity

Etude du scooter Manurhin SM-75 75ccm

En 1954, la firme allemande DKW Auto Union présente un scooter baptisé Hobby, animé par un moteur de 75cm3 équipé d’une boite automatique. Les premiers modèles DKW ne possèdent qu’une selle monoplace et pas de carter de chaîne. Dès 1956 le Hobby franchit les frontières pour être construit en France sous licence et prend le nom de Manurhin. En 1958, DKW abandonne la fabrication du Hobby pour cause de problèmes financiers. Le Manurhin devient une exclusivité mondiale. Ce nom bizarre vient de l ‘abréviation de « Manufacture des machines du Haut Rhin » où il est assemblé (à l’usine de Mulhouse-Bourtwiller)

Manurhin SM75DKW Hobby Roller
Manurhin , in Licence : DKW-SM 75DKW
Motor75 ccm74 ccm
HP3 HP2,7 HP at 4950 U/min
Weightempty 86 kg ; max: 250 kg
Max speed54 km/h
TiresAV : 2.75 x 16″, AR : 2.75 x 16″AV : 2.75 x 16″, AR : 2.75 x 16″
Production10000 ex.Juli 1954 to August 1957 45303 ex.

Manuel du scooter Manurhin SM75

N’ayant pas trouvé de copyright dans le manuel, ni aucun droit de reproduction, je me suis permit de le reproduire ici, pour le bien de la communauté. En vous souhaitant bonne restauration

REMARQUES TRÈS IMPORTANTES

IL NE FAUT-EN AUCUN CAS FAIRE TOURNER LE MOTEUR A L’ESSENCE PURE. IL EST INDISPENSABLE D’AJOUTER A VOTRE ESSSENCE 5 °/, D’HUILE BP ENERGOL 2 TEMPS TYPE HV PENDANT LA PERIODE DE RODAGE. RAMENER ENSUITE LE POURCENTAGE A 4 %. N’OUBLIEZ PAS QU’IL EST INDISPENSABLE DE FAIRE OPERER PAR UN CONCESSIONNNAIRE MANURHIN UNE REVISION DE LA MACHINE APRES LES PREMIERS 35 KILOMETRES, ET UNE AUTRE APRES 1.500 KM. POUR VOTRE SECURITE N’UTILISEZ QUE DES PIECES D’ORIGINE, QUI SONT TOUTES RIGOUREUSEMENT CONTROLEES.

Désignation

  • Caractéristiques techniques
  • Commandes du MANURHIN
  • Conseils de rodage
  • Première sortie – Utilisation
  • Entretien du MANURHIN
  • Description technique
  • Démontages, remontages, réglages
  • Pannes et leurs remèdes

AVANT-PROPOS

Vous venez de faire l’acquisition d’un Scooter MANURHIN. Que vous soyez un néophyte ou un praticien, en tant qu’utilisateur de moto, cyclo ou autre engin motorisé, il est de votre intérêt de lire attentivement celte Notice. Vous apprendrez connaître ainsi complètement votre machine, et vous arriverez. la conduire parfaitement dès votre première sortie. Ce Scooter est construit sous licence DKW dont la réputation n’est plus faire. Cette grande Marque est universellement connue comme constructeur indiscuté de moteurs 2 temps. Le variateur de vitesse continu est construit sous licence UHER.

CARACTÉRISTIQUES COMPLÈTES DU SCOOTER “MANURHIN” construit Mulhouse sous licence D.K.W. – AUTO-UNION 1, CONSTITUTION GENERALE DU VEHICULE CONSTITUTION DU CHASSIS : tube acier 45X40, cintrés froid et soudés électriquement. EMPLACEMENT ET DISPOSITION : Moteur situé sur le châssis –

2° DIMENSIONS ET POIDS EMPATTEMENT : 1,350 m. DIMENSIONS HORS TOUT DU VEHICULE CARROSSE Longueur : 1,960 m. – Largeur : 0,670 m. PORTE- -FAUX ARRIERE : 0,320 m. PORTE- -FAUX AVANT : 0,275 m. HAUTEUR LIBRE AU-DESSUS DU SOL : 0,180 m. POIDS DU CHASSIS ET FOURCHE NUS : 16 kg. POIDS DU VEHICULE EN ETAT DE MARCHE : 80 kg.

3° MOTEUR TYPE : explosion, deux temps. NOMBRE ET DISPOSITION DES CYLINDRES : I cylindre incliné 55 degrés. EMPLACEMENT ET COMMANDES DE DISTRIBUTION : par lumières dans le cylindre. ALESAGE : 45 mm. COURSE : 47 mm. CYLINDREE: 74 cm’. TAUX DE COMPRESSION : 5,9 : I 6,1 : I. PUISSANCE ADMINISTRATIVE : I CV. CARBURANT NORMALEMENT UTILISE : Mélange essence/huile. RESERVOIR DE CARBURANT CAPACITE : 6 5 litres. EMPLACEMENT: sous la selle. REGIME DE ROTATION DU MOTEUR : 5.000 tours/minute. COUPLE MAXIMUM : 0,47 mkg. 4.250 tours. PUISSANCE MAXIMUM : 3 ch. ECHAPPEMENT : par expansion terminé par un volume a) VOLUME DU POT des gaz dans un pot d’éjection dirigé vers l’arrière 1.350 : cm3′ cloisonné, b) EMPLACEMENT : sous le carter du moteur. ALIMENTATION : Carburateur Bing 4/14/1. (bougie val. ALLUMAGE : par volant magnétique. Avance fixe thermique 225). EQUIPEMENT ELECTRIQUE : 12 volts – 30 watts. GRAISSAGE MOTEUR : par incorporation d’huile dans REFROIDISSEMENT : par air forcé. l’essence.

4° TRANSMISSION DU MOUVEMENT EMBRAYAGE : par écartement des flasques de la poulie primaire. CHANGEMENT DE VITESSE : par variateur automatique courroie par poulies flasques déplaçables. TRANSMISSION MOTEUR : Transmission primaire par courroie. Transmission secondaire par pignon et couronne rapport fixe et par chaîne sous carter. Combinaison Rapport moteur Rapport réducteur de vitesses variateur et variateur infinies

Rapport du variateur Démultiplication roue motrice totale 1 :3,6 couple I :8,33

POSITION ET NATURE DES COMMANDÉS

a) FREIN AV : Par levier sur b) FREIN AR : Par pédale dépassant du plancher, transmission I : 3,5 chaîne 1 :24.4 Avec des pneumatiques de 2,75/16 (dont la circonférence de roulement sous charge est de 1,725 mètre), la vitesse peut varier par câble et réglage par vis creuse et contre-écrou.

8° CARROSSERIE Type : Scooter. en palier de : 5 60 km/heure. Cette vitesse de 60 km/heure est obtenue avec 5.000 t/mn au moteur.

Jante 429/460 – Pneus 275/16.

MATERIAUX ET MODE DE CONSTRUCTION : Tôle d’acier emboutie. DIMENSIONS EXTERIEURES : Longueur maximum 1.960 mm. Largeur maximum 0,610 mm.

INDICATEUR DÉ VITESSE : Prise de flexible l’axe de la roue avant, cadran de lecture fixé sur CHASSIS : Cadre en tube d’acier soudé – A l’avant fourche télescopique – A l’arrière bras oscillants élément élastique en caoutchouc – Siège-coussin en caoutchouc mousse –

5° SUSPENSION ROUÉ AVANT : Fourche télescopique. ROUÉ ARRIÉRÉ : Oscillante avec élément élastique en caoutchouc.

9° ÉCLAIRAGE ET SIGNALISATION a) A L’AVANT : Projecteur type agréé ABTP 494, dont l’axe est situé 0,770 m. du sol, le véhicule étant vide et 0,750 m. le véhicule étant pleine charge et comportant – I veilleuse 12 volts 2,7 watts – I éclairage de route 12 volts 25 watts – 1 éclairage de croisement 12 volts 25 watts (Lampe type agréée sous le N° TP 318).

b) A L’ARRIÉRÉ – I feu rouge situé 0,490 m. du sol, 12 volts, 2,7 watts. – I dispositif réfléchissant, même emplacement, type agréé sous le N° AGR-TPV 109.

6° DIRECTION TYPÉ 1 par TRANSMISSION : Directe. DÉMULTIPLICATION : I/I. DIAMÈTRE DÉ BRAQUAGE HORS TOUT : 3 m

7° FREINAGE TYPE ET NATURE DES FREINS : A tambours sur moyeu AV et AR, garniture rivée sur mâchoires. DIAMÈTRE DÉS TAMBOURS : 105 mm AR – 125 mm AV. LARGEUR DÉ CONTACT : 20 mm. SURFACE ACTIVÉ DÉ CONTACT : AV 5.200 mm’, AR 4.400 mm’. EFFORT SUR LÉS SURFACÉS DÉ FROTTEMENT : En fonction d’un effort sur la pièce de commande FREIN AV : Effort la commande : 15 kg. Effort sur les surfaces de frottement : 10,3 kg/cm’. FREIN AR: Effort la commande : 40 kg. Effort sur les surfaces de frottement : 25,5 kg/cm’. . RAPPORT DÉS LEVIERS 4 69 a) FREIN AV : main – X – I 7,5 3 69 b) FREIN AR: pied – X – I 7,5

10° DIVERS

AVERTISSEUR DÉ VILLE : Vibreur 12 volts. INSCRIPTION DU TYPÉ ET DU N° D’ORDRE DANS LA SÉRIÉ Sur la partie supérieure du tube de châssis au-dessus du garde boue AV (côté droit). INSCRIPTION N° DU MOTEUR. – Sur le carter AV, sous le carburateur, visible par la trappe d’accessibilité au moteur. EMPLACEMENT DÉ LA PLAQUÉ CONSTRUCTEUR : Sous la selle. EMPLACEMENT DÉ LA PLAQUÉ D’IMMATRICULATION : A l’extrémité arrière de la carrosserie et 0,330 m. du sol. RÉTROVISEUR : Sur

1,51 : 1

Système UHER I : 1 1:1,93

COMMANDES DIVERSES

1°) LÉ ROBINET D’ESSENCE. – On l’atteint en ouvrant la petite porte ajourée qui se trouve l’avant du carénage ; pour ouvrir cette porte, appuyer sur le bouton de fermeture et tourner la languette vers le bas le robinet est alors portée de la main.

2°) LÉ STARTER. – Il est constitué par un volet qui réduit l’eCrée d’air dans le carburateur ; on l’utilise lorsque le moteur est froid, afin de faciliter le départ en produisant un mélange riche ; pour cela, lever le petit levier dont l’extrémité sort de la grille de la porte mentionnée plus haut : le retour du volet sa position normale se produit automatiquement dès qu’on agit sur la poignée de commande des gaz. NE JAMAIS UTILISER LE STARTER LORSQUE LE MOTEUR EST CHAUD !

3°) LE LEVIER DE DÉBRAYAGE. – Il se trouve l’extrémité gauche du Contrairement aux débrayages classiques, le débrayage du MANURHIN ne sert que pour démarrer ou s’arrêter : en effet, dès qu’on a démarré, il n’y a plus besoin de débrayer pour passer les vitesses, puisque le Variateur continu automatique évite cette manoeuvre ! Il n’y a pas d’autre moyen que ce levier pour supprimer la liaison entre le moteur et la roue arrière. Aussi pour lancer le moteur, il est nécessaire de le mettre en position de débrayage il est maintenu dans cette position par un cliquet situé sur le levier de débrayage. 1l est déconseillé de débrayer lorsque le moteur tourne plein régime. Fermez les gaz et ne débrayez qu’au dernier moment.

4°) COMMUTATEUR. – Il se trouve sur le LA POIGNÉE DE MISE EN MARCHÉ DI MOTEUR. – Elle se trouve sur le côté gauche du véhicule, sert lancer le moteur. Pour cela, étant assis sur le scooter, apr avoir serré le levier de débrayage jusqu’ ce que celui-ci se bloqi avec son cliquet, il suffit de tirer rapidement la poignée vers le hai jusqu’ la hauteur de la selle environ. Ce mouvement entraîne moteur par l’intermédiaire d’un câble enroulé sur un tambour. Eviter de mettre en route debout. Dans ce cas, si on ne pe faire autrement, éviter de tirer sur le câble A FOND ! Cette manse vre répétée peut la longue provoquer la rupture prématurée i câble de démarrage. 6°) LA BÉQUILLE. – Elle sert maintenir le scooter l’arrêt. On l’abaisse très facilement avec le pied, et lorsqu’elle < en position basse, le scooter tient parfaitement debout. Avant de repartir, il suffit de repousser la béquille en arriè avec le pied – mouvement facilité par un ressort de rappel qui rabat dans sa position de route. 7°) FREIN AU PIED. – Le freinage de la roue arrU est commandé par une pédale qui se trouve sur le côté droit plancher. 8°) COMMANDÉ DÉS GAZ. – La commande des, 5 s’effectue par l’intermédiaire d’une poignée tournante qui se trou l’extrémité droite du Grâce au Variateur continu, la simple rotation de la poignée p, met de régler la vitesse du MANURHIN. Sans autre manoeuvre, passera progressivement de la vitesse d’un homme au pas vitesse maximum possible, suivant l’effort vaincre. Lorsque le moteur tourne au ‘ralenti la machine étant débrayé il faut éviter d’accélérer, car la butée de débrayage pourrait so frir d’une usure prématurée. 9°) FREIN A MAIN. – Le freinage de la roue avant commandé par une poignée qui se trouve l’extrémité droite

CONSEILS DE RODAGE

La précision de la fabrication MANURHIN et la finition parfaite de toutes les pièces en mouvement ont permis de supprimer pratiquement le rodage. Toutefois, il est recommandé de ne pas le pousser plein dès les premiers kilomètres. Nous recommandons de ne pas dépasser 40 l’heure pendant les 100 premiers kilomètres, et 50 l’heure pendant les 300 kilomètres suivants. Il est bon, au cours de ces périodes, d’ouvrir les gaz fond de temps en temps pendant un temps très court. Nous vous rappelons qu’une révision doit être faite par un Agent MANURHIN après leir”.600 premiers kilomètres et une autre après 1.500 km. La première de ces deux révisions est gratuite. Nous vous conseillons, même après un rodage bien mené, de conduire votre machine dans les conditions les plus économiques et, en conséquence, sauf cas exceptionnel, « marchez au 3/4 de gaz ». Après vous être familiarisé avec les diverses commandes du MANURHIN, vous êtes prêt prendre la route. Avant de procéder le mise en marche du moteur, il faut d’abord remplir le réservoir, vérifier ensuite la pression des pneus, contrôler enfin les freins et l’éclairage. Pour remplir le réservoir d’essence dont l’accès est très facile basculer la selle vers l’avant, ce qui découvre le bouchon du réservoir. Il suffit ce moment-l de procéder au remplissage, soit avec un mélange que vous préparerez vous-même en ajoutant 4 5 °/, d’huile BP ENERGOL 2 temps type HV au carburant, ou, mieux, en vous ravitaillant directement une pompe qui délivre un mélange tout préparé. (La capacité du réservoir est d’environ 6 litres). Bien entendu, pendant le remplissage, le moteur doit être arrêté, et on ne doit pas fumer proximité. Il est par ailleurs recommandé, en cas de pluie, de protéger l’ouverture du réservoir, pour éviter que de l’eau ne tombe l’intérieur. La pression des pneus a une importance toute particulière une bonne tenue de route, l’usure des pneus et la consommation d’essence, en dépendent. Nous conseillons de la vérifier souvent, les pneus étant froids.

– Roue AV Solo 1,3 Duo 1,3

– Roue AR Solo 1,6 Duo 2,25

Ne pas s’inquiéter si après avoir longtemps roulé la pression des pneus est un peu supérieure celle indiquée ci-dessus. La pression redeviendra normale lorsque les pneus se seront refroidis. Cette légère surpression est due l’échauffement naturel provoqué par le roulage.

PREMIÈRE SORTIE UTILISATION

a) MISE EN MARCHE DU MOTEUR. – Étant assis sur la machine – S’assurer que le commutateur d’éclairage est en position zéro. – Serrer le levier de débrayage jusqu’a enclanchement du cliquet. – Ouvrir le robinet d’essence. – Lever la commande du starter (moteur froid seulement). – Tourner la poignée des raz vers I arrière d’environ 1/4 de sa course. – Saisir la poignée du démarreur et la tirer vivement vers le haut. Le moteur, s’il est bien réglé, doit partir après une ou deux tractions. Aussitôt le moteur lancé, le ramener au ralenti en tournant la poignée des gaz vers l’avant.

b) DEMMARRAGE – ATTENTION. Ne pas oublier de relever la béquille complètement. – Serrer le levier de débrayage pour libérer le cliquet et relâcher doucement le levier en donnant légèrement les gaz. Le scooter se mettra en mouvement et, partir de ce moment, il n’y a plus, pour le conduire, qu’ utiliser la poignée des gaz. Le Variateur continu entre en effet en action et se charge d’adapter exactement la puissance du moteur l’effort nécessaire. Il peut arriver que le moteur cale au moment du démarrage ; la raison en sera soit un embrayage trop brutal, soit que l’on n’a pas donné assez de gaz. Par temps très froid, pour faciliter le départ du moteur, il est recommandé de tirer 4 ou 5 fois sur la poignée de démarrage, tout en tournant le molette d’arrêt du moteur, ce qui a pour effet de remplir le cylindre de gaz frais. Le moteur doit alors démarrer dès la première traction, molette d’arrêt libérée, bien entendu. Il sera bon de laisser tourner le moteur vide pendant environ une minute, pour le faire chauffer, condition d’avoir remis le starter en position de départ, après quoi, il n’y aura aucune difficulté pour démarrer.

c) FREINAGE. – Il y a lieu de remarquer d’abord que le Variateur continu, par sa conception même, fait agir le moteur comme frein dès que l’on coupe les gaz au moyen de la poignée. Si on veut ralentir plus rapidement, on utilisera de préférence le frein main, agissant sur la roue AV.

Utilisation du lanceur-démarreur.

Dans les cas urgents, on actionnera simultanément les deux freins. main et au pied. Au cours d’une descente longue et rapide, on alternera les deux freins, de façon les laisser refroidir chacun leur tour. Si la route est glissante (pluie ou verglas), il est conseillé de rouler très prudemment pour éviter d’avoir freiner brutalement. Il en est de même sur les chemins sablonneux ou couverts de gravillons. De toute façon, il ne faut jamais donner des coups de freins brusques, sauf en cas d’obstacle imprévu.

d) ARRÊT. – Pour s’arrêter, il faut d’abord ralentir, en coupant les gaz et, au besoin, en freinant jusqu’ ce que la machine roule très doucement ; ce moment, serrer le débrayage jusqu’ enclanchement du cliquet. Le moteur continuera alors tourner au ralenti sans que le scooter avance. Il ne faut pas débrayer tant que le scooter roule rapidement, cette manoeuvre est d’ailleurs difficile, du fait même de la conception du Variateur continu, et est nuisible pour les organes de butée (butée billes, circlips). Pour arrêter le moteur, il suffit de tourner la molette d’arrêt du moteur.

Pour obtenir du MANURHIN le maximum de satisfaction, il est nécessaire de l’entretenir avec soin. Les révisions périodiques doivent être faites régulièrement. Les Agents MANURHIN particulièrement compétents et bien outillés, sont la disposition des usagers non seulement pour les réparations éventuelles, mais aussi pour assurer l’entretien de leurs scooters. Nous insistons tout particulièrement sur la nécessité de faire effectuer par les Agents MANURHIN, les deux premières révisions, dont la première est gratuite. Au cas où cette prescription ne serait pas suivie, il ne serait plus possible de faire jouer la clause de garantie. Pour les Scootéristes qui désireraient assurer eux-mêmes l’entretien de leur machine, après ces deux révisions que nous considérons comme indispensables, nous indiquons ci-après les quelques travaux qui peuvent être faits facilement sans l’intervention d’une Station-Service

I. – ALIMENTATION.

1) Filtre d’arrivée d’essence au carburateur Destiné arrêter les impuretés ou les gouttelettes d’eau qui pourraient exister dans le carburant, ce filtre se trouve dans le raccord qui fixe e tuyau d’arrivée du carburant au carburateur. Il est bon de le nettoyer de temps en temps; pour cela, après avoir dévissé le raccord en question, extraire avec précaution le filtre qui a la forme d’un petit dé coudre, et le nettoyer en soufflant vigoureusement travers (s’il restait collé au carburateur, utiliser une épingle pour le retirer).

2) Filtre du réservoir d’essence Il existe un filtre la sortie du réservoir (côté intérieur). Si on constate une alimentation défectueuse au carburateur (diminution de la puissance, retours, difficultés de mise en route), et si après un nettoyage du filtre du carburateur, l’alimentation n’est pas redevenue normale, c’est que le filtre du réservoir est obstrué (si on retire le tube flexible du carburateur, l’essence ne coule pas ou coule ‘faiblement lorsqu’on ouvre le robinet). Pour le déboucher, on

soufflera fortement dans le tuyau souple après avoir ouvert le robinet et enlevé le bouchon du réservoir ; on repousse ainsi les saletés qui obstruaient le filtre, et l’essence coulera de nouveau. Cette opération n’est qu’un dépannage provisoire faire en route. Il sera bon, dès que possible, de faire un nettoyage complet de la tuyauterie du filtre et du réservoir.

Filtre air du carburateur

Il est situé dans le coude en caoutchouc qui relie le carburateur la. prise du moteur. Il faut le nettoyer de temps autre, et d’autant plus souvent que l’on roule plus fréquemment en terrain poussiéreux. Pour cela, enlever d’abord le coude en caoutchouc en retirer le filtre, le plonger dans un récipient propre contenant de “essence, le brosser et le sécher ; mettre quelques gouttes d’huile réparties sur sa surface, et le remonter. En le remettant en place dans le coude, avoir soin de bien l’engager dans la rainure prévue pour lui, afin qu’il ne se mette pas en travers lors du remontage du coude, ce qui provoquerait une diminution d’arrivée d’air, préjudiciable la bonne marche du moteur. Remettre ensuite le coude en place en le fixant d’abord du côté moteur.

Réglage du carburateur

a) La richesse du mélange est réglée par l’aiguille crantée (voir page 22). b) Le ralenti se règle comme il est indiqué page 22, en tournant la vis (11) dans le sens des aiguilles d’une montre pour augmenter le régime du moteur ; en sens inverse pour le réduire. Si la rotation de la vis ne modifie pas la vitesse du moteur, c’est que’ le câble de commande des gaz est trop tendu ; pour le détendre, visser la vis creuse moletée travers laquelle passe le câble de commande (après avoir desserré son contre-écrou), jusqu’ ce que la rotation de la vis de réglage du ralenti agisse. Res. serrer ensuite le contre-écrou. NOTA. – Le réglage du ralenti doit se faire le moteur étant chaud.

– ALLUMAGE.

Le courant haute tension qui alimente la bougie est fourni par le volant magnétique. La bougie doit être vérifiée et nettoyée assez fréquemment pour cela, il faut la sortir du moteur en utilisant la clé bougie fournie avec le Scooter. Une fois démontée, on la nettoiera de préférence avec une petite brosse métallique et on vérifiera que l’écartement des électrodes est correct. Cet écartement doit être de 0,4 0,5 mm. (épaisseur d’une carte postale). Ne jamais toucher l’électrode centrale.

– ECLAIRAGE

L’éclairage du Scooter est assuré par un projecteur avant comportant : une position veilleuse, une position croisement, une position phare et une lanterne arrière. Le courant nécessaire est fourni par le volant magnétique décrit dans le § « Dispositif d’éclairage et d’allumage ».

DESCRIPTION TECHNIQUE

LE MOTEUR Le cycle idéal d’un moteur simple, robuste et d’entretien facile, est le cycle deux temps. Les usines DKW qui, dès l’origine, ont particulièrement étudié ce type de moteur, en sont actuellement les grands spécialistes. La cylindrée choisie (75 cc) donne les 3 ch qui, grâce au Variateur’continu, sont largement suffisants pour assurer au Scooter MANURHIN toute la puissance nécessaire. Le moteur est du type piston plat, balayage système Schnürle et refroidi par une turbine fixée sur le volant magnétique ; le volant magnétique porte également la pièce d’entraînement du tambour du câble de lancement. Toutes les pièces du moteur ont été calculées de façon particulièrement large et sont par suite très robustes ; le carter, en aluminium, servant de chambre de tranquillisation et de palier aux différents organes, est hermétique grâce des bagues d’étanchéité situées devant chaque palier et un joint d’étanchéité entre les deux moitiés du carter. Le vilebrequin est monté sur deux roulements billes ; la bielle est articulée sur le vilebrequin par l’intermédiaire d’un roulement rouleaux ; le piston est en alliage léger ; le cylindre en fonte grise spéciale et la culasse en alliage léger garnie d’ailettes de refroidissement d’une très grande efficacité. Le graissage est fait par mélange d’huile au carburant. La puissance du moteur est toujours utilisée de façon rationnelle grâce au Variateur continu qui est décrit dans un chapitre suivant.

DISPOSITIF D’ ECLAIRAGE ET D’ALLUMAGE Sur une des extrémités du vilebrequin se trouve fixé le volant magnétique qui n’est qu’une génératrice de courant alternatif alimentant l’allumage de la bougie du moteur, l’éclairage du projecteur et de la lanterne AR et l’avertisseur. Ce volant magnétique sert en même temps, en raison de son poids, de volant. Sur sa périphérie, il est garni d’ailettes formant ventilateur. Le courant d’air ainsi produit est canalisé sur le moteur dont il assure le refroidissement.

Le schéma de l’installation électrique existante sur le MANURHIN est figurée sur notre dessin

LE CARBURATEUR

Il s’agit ici d’un carburateur aiguille avec volet de, départ, fabrication BING, type 4/14/1. Lorsque le robinet d’essence est ouvert, le carburant pénètre dans la cuve niveau constant (3) en passant par un raccord en laiton (I) qui contient l’intérieur un tamis d’essence (2). L’arrivée de l’essence est réglée par un pointeau (5) actionné par le flotteur (4). Le carburant arrive ensuite dans le gicleur pointeau (7) en passant tout d’abord par la buse (6). La descente du piston, pendant la course d’admission, crée un vide partiel dans le cylindre, qui a pour effet d’aspirer l’essence, partir du gicleur pointeau, en même temps que l’air extérieur. Un mélange air et essence se forme dans la chambre (8).

La quantité du mélange air-essence pénétrant dans le moteur, (donc sa vitesse et sa puissance), sont réglés d’un côté par le boisseau des gaz (9) actionné par l’intermédiaire du levier (13) et de l’autre côté par la position de l’aiguille (10). Plus vous tournez vers l’arrière la poignée des gaz située sur la

Avec la vis (11 ) on règle la marche du moteur au ralenti. Le boisseau des gaz repose, en cas de ralenti, sur la pointe conique de cette vis. Une rotation vers la droite de cette vis soul

Le schéma de l’installation électrique existante sur le MANURHIN est figurée sur notre dessin

LE CARBURATEUR Il s’agit ici d’un carburateur à aiguille avec volet de, départ, fabrication BING, type 4/14/1. Lorsque le robinet d’essence est ouvert, le carburant pénètre dans la cuve à niveau constant (3) en passant par un raccord en laiton (I) qui contient à l’intérieur un tamis d’essence (2). L’arrivée de l’essence est réglée par un pointeau (5) actionné par le flotteur (4). Le carburant arrive ensuite dans le gicleur à pointeau (7) en passant tout d’abord par la buse (6). La descente du piston, pendant la course d’admission, crée un vide partiel dans le cylindre, qui a pour effet d’aspirer l’essence, à partir du gicleur à pointeau, en même temps que l’air extérieur. Un mélange air et essence se forme dans la chambre (8). La quantité du mélange air-essence pénétrant dans le moteur, (donc sa vitesse et sa puissance), sont réglés d’un côté par le boisseau des gaz (9) actionné par l’intermédiaire du levier (13) et de l’autre côté par la position de l’aiguille (10). Plus vous tournez vers l’arrière la poignée des gaz située sur la

Related content

Scooter Bernardet E51 1956

Ma collection de scooters et motos de 1950

Tuesday, Jan 9, 2024

In the world of classic scooters, few names evoke as much nostalgia and admiration as the Scooter of 1950. These timeless two-wheeled wonder have an enduring appeal that captures the essence of a bygone era.
1 minute read
A Timeless Classic: The Vespa Acma 1954

A Timeless Classic: The Vespa Acma 1954

Saturday, Dec 23, 2023

One name stands out for its enduring charm and timeless appeal – the Vespa Acma 1954. With its elegant design, smooth lines, and a history that traces back to the mid-20th century, this iconic scooter has won the hearts of riders and collectors alike. Join us as we take a journey back in time to explore the fascinating story of the Vespa Alma 1954.
14 minutes read
The Classic Charm of the Bernardet Scooter

The Classic Charm of the Bernardet Scooter

Saturday, Dec 23, 2023

In the world of classic scooters, few names evoke as much nostalgia and admiration as the Bernardet Scooter. This timeless two-wheeled wonder has an enduring appeal that captures the essence of a bygone era.
8 minutes read

© 1997 - 2024 Cédric Walter blog

Powered by Open Sources technologies

avatar

Cédric WalterA true selfless act always sparks another

6s A1 Acide-Hyaluronique Acma Adaptability Advocate-for-Change Ai Airplane Algorand Alice-Hlidkova-Author Alpine Alps Altruism-vs-Commercialization Antique-Scooters Antiseptic-Rinse Apache Arcade Arcade-Gaming Armattan Art Artemis Artemis-Viper Artistic-Expression Atlassian Authenticity-in-Writing Authenticity-Matters Avis Bag Bambulab Bash Bean Bennu Bernardet Bestwishes Betaflight Betruger Beware Bien-Vivre Bien-Être Bien-Être-Physique Bio Bioethics Bitcoin Blessures-Sportives Blockchain Blockchain-Consensus-Encyclopedia Blockchain-Systems Blog Book-Review Books Bots Bought Box Brand-Authenticity Brand-Integrity Brand-Protection Breaking-Barriers Business-Management Business-Milestones Business-Strategy Business-Success Business-Transformation Businessbooks Byzantine-Fault-Tolerance Calculator Calibre Calibre-Web Camera Case-Studies Cc2500 Cgm-Next Challenges Changement-De-Vie Channel-Setup Cheaper Cherry-Blossoms Chirurgie-Orthopédique Choosing-Fbl-Gyro Ci/Cd Classic-Games Classic-Scooters Classic-Vespa Climb Climbing Codefest Collectible-Scooters Collectibles Collection Collector Color Competition Consensus-Algorithms Consensus-Mechanisms Console Consommation-Responsable Consumer-Awareness Containerization Contest Control-Surfaces Controller Copy Corticostéroïdes Counterfeit-Awareness Counterfeit-Culture Counterfeit-Market Counterfeit-vs-Authentic Covid19 Creating Croissance-Personnelle Cryptocurrency Cultural-Experience Cultural-Richness Curve-Adjustments Customer-Discovery Cve-Issues Dance-Dreams Death Decentralization Decentralized Dental-Hygiene Dependency Design Development Devfest Devops Distributed-Ledger-Technology Diverse-Perspectives Diy-Dental Diy-Health Dji Docker Docker-Compose Docker-Hosting Docker-Networking Docker-Registry Docker-Security Dont-Buy Dotnet Download Downloading Dreams-and-Reality Drone Dynamic-Ip Désencombrement Développement-Personnel Développement-Spirituel Ecology Edgetx Elrs Elta Emotional-Challenges Emotional-Hurdles Empowering-Narrative Endpoints Engelberg Ensitm Entrepreneurial-Lessons Entrepreneurial-Mindset Entrepreneurs Entrepreneurship Entrepreneurship-Books Essaim Essentially Ethereum Ethical-Dilemmas Evoque Execution Exercices-De-Renforcement Exercise-Form Facebook Failure-Analysis Failure-Stigma Failure-to-Success Fake Fake-Apparel Fake-Brands Fake-Goods Family Family-Building Family-Dynamics Fashion-Ethics Fashion-Fraud Fbl-Controllers Fbl-System-Compatibility Fbl-System-Features Fbl-System-Reviews Fertility-Struggles Finance-Books Finances-Personnelles Financial-Modeling Financiallanning Firearm Firmware-Customization Firmware-Issues Fissure-Horizontale Fitness-Routine Fitness-Tips Flexibilité Flight-Controller Flybarless-Advantages Flybarless-Systems Foss Fpv Frame France Freestyle Fresh-Breath Friendship-Goals Front Gallery Game-Music Gameplay-Mechanics Gamer-Community Games Gaming-Culture Gaming-Enthusiast Gaming-History Gaming-Legacy Gaming-Nostalgia Generative-Ai Genou Gestion-De-Ladouleur Gestion-Du-Temps Git Global-Impact Google Green-Tea Green-Tea-Mouthwash Growth-Hacking-Books Growth-Mindset Guide Hackathon Hackday Hackfest Health-and-Wellness Helicopter Helicopter-Community Helicopter-Gyro Helicopter-Tuning Herbal-Mouthwash Hewlettpackard Historical-Scooters Hobbies Hobby Hobbyist-Blog Holidays Holistic-Oralcare Hollidays Home-Remedy Home-Workouts Homelab Homemade-Oralcare Honda Honesty Honey Hornet How-To HowTo Https Hugo Human-Connection Hygiene-Routine Icecream Iconic-Scooters Iflight Iflightnazgulevoque Immich Indoor Industrial-Shit Industry Injections-Intra-Articulaires Injury-Prevention Innovation Innovation-Books Innovation-Journey Ios Japan-Travel Japanese-Cuisine Jar Java Jdk11 Jellyfin Joint-Health Junit Jupiter Kitchen Knee-Rehabilitation Knee-Stability Knockoff-Alert Kyoto Lacoste Lacoste-Counterfeit Lambretta Landmarks Leadership Leadership-Books Lean-Startup Learning-From-Failure Leg-Day Leg-Workouts Legal-Complexities Legit-Fashion Let's-Encrypt Libération Life-Transformations Link Linux Llm Local-Traditions M2evo Macos Magical-Adventure Magician-Lord Main Make Manurhin Manurhin-Sm75 Mapping Marathon Market-Research Marketing-Books Maven Me Medical Medical-Advancements Metakernel Miami-Entertainment Mid-Century-Scooters Migration Mindset-Shifts Minimalisme Minimum-Viable-Product Minty-Fresh Mixer-Settings Mk3 Mk4 Mobilité Model-Setup Modern-Family Modern-Motherhood Moon Moral-Encounters Motherhood-Dilemmas Motorcycle Mount Mountain Mountains Mouth-Rinse Mouthwash-Ingredients Mouthwash-Recipe Mulhouse Muscle-Activation Music Mvs Mycollection Ménisque NASA Natural-Mouthwash Nature Nazgul Neo-Geo-Aes Neogeo Network New-Bookrelease Nginx-Proxy North-Face North-Face-Replica Nostalgic-Scooters Nv14 Objectifs Old-School-Scooters Omphobby Open-Source Open-Source-Rc Opensource Opentx Openvpn Oral-Care Oral-Health Organizer Osaka Oss Overcoming-Challenges P1p P1s Parental-Rights Parenthood-Reflections Parts Passion Patella-Health Persistence Personal-Relationships Photos Physical-Therapy Physiothérapie Pivot-Strategy Pixel-Art Planet Plasma-Riche-en-Plaquettes Platform Plex Pluto Pretty-Girl-Complex Privacy Product-Market-Fit Productivity-Books Proof-of-Stake Proof-of-Work Protect-Your-Style Prusa Prusa-Research Public-Image Quadcopter Quadriceps-Strength Radio-Control Radio-Programming Radiomaster Rare-Scooters Raspberrypi Raspbian Rates-Configuration Rc Rc-Community Rc-Configuration Rc-Firmware Rc-Helicopter Rc-Helicopter-Electronics Rc-Helicopter-Enthusiasts Rc-Helicopter-Setup Rc-Helicopter-Technology Rc-Helicopter-Tips Rc-Helicopters Rc-Modeling Rc-Simulator Realdebrid Realflight Receiver Reflex-Xtr Refreshing-Breath Rehabilitation-Exercises Relations-Personnelles Relationship-Complexities Released Remote Remote-Control-Flying Reproductive-Ethics Resilience-in-Business Resilient-Women Restored-Scooters Retro-Gaming Retro-Gaming-Community Retro-Gaming-Console Retro-Scooters Reverse-Proxy Rhythms-of-Life Risk-Management Robotic Router Rx Réadaptation Rééducation Sab Sab-Raw-420 Sab-Raw-580 Sab-Raw-700 Sales-Books Santé-Articulaire Santé-Mentale Scooter-Enthusiast Scooter-Memorabilia Scooters Security-Nightmare Self-Leveling-Helicopter Server-Configuration Servo-Config Skydiving Snk Snk-Corporation Snk-Neo-Geo Soap Social-Issues Solex Space Spams Sport Ssl-Termination Ssl/Tls Startup-Books Startup-Failure Static-Code-Generator Steam Strategic-Networking Streaming Strength-Training Success-Stories Sun Support Surrogacy-Agency Surrogacy-Journey Surrogacy-Narratives Swiftui Swiss Switzerland Team Team-Building Team-Dynamics Teeth-Cleaning Temples-and-Shrines Tendermint Terrot Thérapie-Physique Tokyo Torvol Traefik Traitement-Des-Fissures Transmitter Transmitter-Firmware Travel Travel-Tips Trouver-Du-Sens Tunnel Turning-Setbacks-Into-Success Tutorial Tx Unconventional-Strategies Vacation Velosolex Vespa Viaferrata Video Video-Game-Review Vintage Vintage-Scooters Vintage-Two-Wheelers Vintage-Vespa Vintagegaming Vmo-Exercises Warez Web-Security Wind Winner Winterthur Women-Supporting-Women Wordpress Workout-Progression X1c Zurich Zyxel Zyxel-Avoid Zyxel-Not-Serious-With-Security Zyxel-Outdated Zyxel-Router-Not-Good Équilibre
Me

Cédric Walter is a French-Swiss entrepreneur, investor, and software engineer based in Zurich, Switzerland. He spent his career developing software applications for Swiss insurance companies to handle billions of dollars in premiums. He cofounded Innoveo AG and as the software architect developed the no-code platform designed to reduce the manual coding that powers many software apps. As an active participant in the European hacking community, he works on many open source projects including blockchain. Cédric is a winner of multiple hackathons. His expertise include designing back end, event-based, and blockchain systems. Cédric is also the founded Disruptr GmbH, a software development company that offers full spectrum of services for businesses of all sizes.

JAVA full-stack developer since 2000, in Blockchain since 2017, Certified Scrum Master 2012, Corda Certified Developer in 2019, Ethereum smart contract expert in the SWISS Blockchain Security working group

Hackathons

  • HackZurich 2022 – Level Up in top 25 finalist among 134 submissions
  • SBHACK21 – SwiFi winner of best Solution on Algorand, overall Winner 3rd Prize, CV Labs Fast Track Ticket
  • HackZurich 2020 Europe’s Biggest Hackathon winner in category Migros
  • SBHACK19 – LendIt winner of Swiss biggest Blockchain Hackathon. On chain insurance and ledger for agricultural land soil.
  • Member of the Bitcoin Association Switzerland and Cryptovalley association Switzerland,

PGP: DF52 ADDA C81A 08A6

Copyright information

All editorial content and graphics on our sites are protected by U.S. copyright, international treaties, and other applicable copyright laws and may not be copied without the express permission of Cedric Walter, which reserves all rights. Reuse of any of Cedric Walter editorial content and graphics for any purpose without The author ’s permission is strictly prohibited.

DO NOT copy or adapt the HTML or other code that this site creates to generate pages. It also is covered by copyright.

Reproduction without explicit permission is prohibited. All Rights Reserved. All photos remain copyright © their rightful owners. No copyright infringement is intended.

Disclaimer: The editor(s) reserve the right to edit any comments that are found to be abusive, offensive, contain profanity, serves as spam, is largely self-promotional, or displaying attempts to harbour irrelevant text links for any purpose.

Others

If you like my work or find it helpful, please consider buying me a cup of coffee ☕️. It inspires me to create and maintain more projects in the future. 🦾

It is better to attach some information or leave a message so that I can record the donation 📝 , thank you very much 🙏.

Reproduction without explicit permission is prohibited. All Rights Reserved. All photos remain copyright © their rightful owners. No copyright infringement is intended.