Use a translation tool like babelfish if needed...

Manuel du scooter Manurhin SM75

Translate this page

N'ayant pas trouvé de copyright dans le manuel, ni aucun droit de reproduction, je me suis permit de le reproduire ici, pour le bien de la communauté. En vous souhaitant bonne restauration

REMARQUES TRÈS IMPORTANTES    
IL NE FAUT-EN AUCUN CAS FAIRE TOURNER LE MOTEUR A L'ESSENCE PURE.
IL EST INDISPENSABLE D'AJOUTER A VOTRE ESSSENCE 5 °/, D'HUILE BP ENERGOL 2 TEMPS TYPE HV PENDANT LA PERIODE DE RODAGE. RAMENER ENSUITE LE POURCENTAGE A 4 %.
N'OUBLIEZ PAS QU'IL EST INDISPENSABLE DE FAIRE OPERER PAR UN CONCESSIONNNAIRE MANURHIN UNE REVISION DE LA MACHINE APRES LES PREMIERS 35 KILOMETRES, ET UNE AUTRE APRES 1.500 KM.
POUR VOTRE SECURITE N'UTILISEZ QUE DES PIECES D'ORIGINE, QUI SONT TOUTES RIGOUREUSEMENT CONTROLEES.

Désignation

Caractéristiques techniques
Commandes du MANURHIN
Conseils de rodage
Première sortie - Utilisation
Entretien du MANURHIN
Description technique
Démontages, remontages, réglages
Pannes et leurs remèdes

AVANT-PROPOS

Vous venez de faire l'acquisition d'un Scooter MANURHIN. Que vous soyez un néophyte ou un praticien, en tant qu'utilisateur de moto, cyclo ou autre engin motorisé, il est de votre intérêt de lire attentivement celte Notice.
Vous apprendrez connaître ainsi complètement votre machine, et vous arriverez. la conduire parfaitement dès votre première sortie.
Ce Scooter est construit sous licence DKW dont la réputation n'est plus faire. Cette grande Marque est universellement connue comme constructeur indiscuté de moteurs 2 temps.
Le variateur de vitesse continu est construit sous licence UHER.

CARACTÉRISTIQUES COMPLÈTES DU SCOOTER "MANURHIN"
construit Mulhouse sous licence D.K.W. - AUTO-UNION
1, CONSTITUTION GENERALE DU VEHICULE
CONSTITUTION DU CHASSIS : tube acier 45X40, cintrés froid et soudés électriquement. EMPLACEMENT ET DISPOSITION : Moteur situé sur le châssis -

2° DIMENSIONS ET POIDS
EMPATTEMENT : 1,350 m.
DIMENSIONS HORS TOUT DU VEHICULE CARROSSE Longueur : 1,960 m. - Largeur : 0,670 m. PORTE- -FAUX ARRIERE : 0,320 m.
PORTE- -FAUX AVANT : 0,275 m.
HAUTEUR LIBRE AU-DESSUS DU SOL : 0,180 m. POIDS DU CHASSIS ET FOURCHE NUS : 16 kg. POIDS DU VEHICULE EN ETAT DE MARCHE : 80 kg.

3° MOTEUR
TYPE : explosion, deux temps.
NOMBRE ET DISPOSITION DES CYLINDRES : I cylindre incliné 55 degrés.
EMPLACEMENT ET COMMANDES DE DISTRIBUTION : par lumières dans le cylindre.
ALESAGE : 45 mm. COURSE : 47 mm. CYLINDREE: 74 cm'.
TAUX DE COMPRESSION : 5,9 : I 6,1 : I. PUISSANCE ADMINISTRATIVE : I CV.
CARBURANT NORMALEMENT UTILISE : Mélange essence/huile.
RESERVOIR DE CARBURANT
CAPACITE : 6 5 litres.
EMPLACEMENT: sous la selle.
REGIME DE ROTATION
DU MOTEUR : 5.000 tours/minute.
COUPLE MAXIMUM : 0,47 mkg. 4.250 tours.
PUISSANCE MAXIMUM : 3 ch.
ECHAPPEMENT : par expansion terminé par un volume
a) VOLUME DU POT des gaz dans un pot d'éjection dirigé vers l'arrière
1.350 : cm3' cloisonné,
b) EMPLACEMENT : sous le carter du moteur.
ALIMENTATION : Carburateur Bing 4/14/1. (bougie val. ALLUMAGE : par volant magnétique. Avance fixe thermique 225).
EQUIPEMENT ELECTRIQUE : 12 volts - 30 watts.
GRAISSAGE MOTEUR : par incorporation d'huile dans
REFROIDISSEMENT : par air forcé. l'essence.


4° TRANSMISSION DU MOUVEMENT
EMBRAYAGE : par écartement des flasques de la poulie primaire.
CHANGEMENT DE VITESSE : par variateur automatique courroie par poulies flasques déplaçables.
TRANSMISSION MOTEUR : Transmission primaire par courroie.
Transmission secondaire par pignon et couronne rapport fixe et par chaîne sous carter.
Combinaison
Rapport moteur
Rapport réducteur de vitesses variateur
et variateur infinies

Rapport du variateur Démultiplication roue motrice totale
1 :3,6 couple I :8,33

POSITION ET NATURE DES COMMANDÉS
a) FREIN AV : Par levier sur guidon, transmission par câble et réglage par vis creuse et contre-écrou ;
b) FREIN AR : Par pédale dépassant du plancher, transmission I : 3,5 chaîne 1 :24.4
Avec des pneumatiques de 2,75/16 (dont la circonférence de roulement sous charge est de 1,725 mètre), la vitesse peut varier
par câble et réglage par vis creuse et contre-écrou.

8° CARROSSERIE
Type : Scooter.
en palier de : 5 60 km/heure.
Cette vitesse de 60 km/heure est obtenue avec 5.000 t/mn au moteur.

Jante 429/460 - Pneus 275/16.

MATERIAUX ET MODE DE CONSTRUCTION : Tôle d'acier emboutie.
DIMENSIONS EXTERIEURES : Longueur maximum 1.960 mm.
Largeur maximum 0,610 mm.

INDICATEUR DÉ VITESSE : Prise de flexible l'axe de la roue avant, cadran de lecture fixé sur guidon.
CHASSIS : Cadre en tube d'acier soudé - A l'avant fourche télescopique - A l'arrière bras oscillants élément élastique en caoutchouc - Siège-coussin en caoutchouc mousse - Guidon réglable.

5° SUSPENSION
ROUÉ AVANT : Fourche télescopique.
ROUÉ ARRIÉRÉ : Oscillante avec élément élastique en caoutchouc.

9° ÉCLAIRAGE ET SIGNALISATION
a) A L'AVANT : Projecteur type agréé ABTP 494, dont l'axe est situé 0,770 m. du sol, le véhicule étant vide et 0,750 m.
le véhicule étant pleine charge et comportant
- I veilleuse 12 volts 2,7 watts
- I éclairage de route 12 volts 25 watts
- 1 éclairage de croisement 12 volts 25 watts
(Lampe type agréée sous le N° TP 318).

b) A L'ARRIÉRÉ
- I feu rouge situé 0,490 m. du sol, 12 volts, 2,7 watts.
- I dispositif réfléchissant, même emplacement, type agréé
sous le N° AGR-TPV 109.

6° DIRECTION
TYPÉ 1 par guidon et fourche.
TRANSMISSION : Directe.
DÉMULTIPLICATION : I/I.
DIAMÈTRE DÉ BRAQUAGE HORS TOUT : 3 m


7° FREINAGE
TYPE ET NATURE DES FREINS : A tambours sur moyeu AV et AR, garniture rivée sur mâchoires.
DIAMÈTRE DÉS TAMBOURS : 105 mm AR - 125 mm AV. LARGEUR DÉ CONTACT : 20 mm.
SURFACE ACTIVÉ DÉ CONTACT : AV 5.200 mm', AR 4.400 mm'.
EFFORT SUR LÉS SURFACÉS DÉ FROTTEMENT : En fonction d'un effort sur la pièce de commande
FREIN AV : Effort la commande : 15 kg.
Effort sur les surfaces de frottement : 10,3 kg/cm'. FREIN AR: Effort la commande : 40 kg.
Effort sur les surfaces de frottement : 25,5 kg/cm'.
.
RAPPORT DÉS LEVIERS 4 69
a) FREIN AV : main - X - I 7,5 3 69
b) FREIN AR: pied - X - I 7,5

10° DIVERS

AVERTISSEUR DÉ VILLE : Vibreur 12 volts.
INSCRIPTION DU TYPÉ ET DU N° D'ORDRE DANS LA SÉRIÉ Sur la partie supérieure du tube de châssis au-dessus du garde boue AV (côté droit).
INSCRIPTION N° DU MOTEUR. - Sur le carter AV, sous le carburateur, visible par la trappe d'accessibilité au moteur.
EMPLACEMENT DÉ LA PLAQUÉ CONSTRUCTEUR : Sous la selle. EMPLACEMENT DÉ LA PLAQUÉ D'IMMATRICULATION : A l'extrémité arrière de la carrosserie et 0,330 m. du sol. RÉTROVISEUR : Sur guidon.

1,51 : 1

Système UHER
I : 1 1:1,93



 

COMMANDES DIVERSES

1°) LÉ ROBINET D'ESSENCE. - On l'atteint en ouvrant la petite porte ajourée qui se trouve l'avant du carénage ; pour ouvrir cette porte, appuyer sur le bouton de fermeture et tourner la languette vers le bas le robinet est alors portée de la main.

2°) LÉ STARTER. - Il est constitué par un volet qui réduit l'eCrée d'air dans le carburateur ; on l'utilise lorsque le moteur est froid, afin de faciliter le départ en produisant un mélange riche ; pour cela, lever le petit levier dont l'extrémité sort de la grille de la porte mentionnée plus haut : le retour du volet sa position normale se produit automatiquement dès qu'on agit sur la poignée de commande des gaz. NE JAMAIS UTILISER LE STARTER LORSQUE LE MOTEUR EST CHAUD !

3°) LE LEVIER DE DÉBRAYAGE. - Il se trouve l'extrémité gauche du guidon, en dessous de la poignée. Ce levier serf supprimer la liaison entre le moteur et la roue arrière, ce qui permet au moteur de tourner sans que la machine avance.
Contrairement aux débrayages classiques, le débrayage du MANURHIN ne sert que pour démarrer ou s'arrêter : en effet, dès qu'on a démarré, il n'y a plus besoin de débrayer pour passer les vitesses, puisque le Variateur continu automatique évite cette manoeuvre ! Il n'y a pas d'autre moyen que ce levier pour supprimer la liaison entre le moteur et la roue arrière. Aussi pour lancer le moteur, il est nécessaire de le mettre en position de débrayage il est maintenu dans cette position par un cliquet situé sur le levier de débrayage.
1l est déconseillé de débrayer lorsque le moteur tourne plein régime. Fermez les gaz et ne débrayez qu'au dernier moment.

4°) COMMUTATEUR. - Il se trouve sur le guidon en avant de la poignée de débrayage. Pour arrêter le moteur, il suffit de tourner la molette vers la droite, jusqu' ce que le moteur ne tourne plus. Le même bouton commande également l'éclairage « veilleuse », « phare » et « croisement ». Pour l'avertisseur, appuyer sur le bouton.
5°) LA POIGNÉE DE MISE EN MARCHÉ DI MOTEUR. - Elle se trouve sur le côté gauche du véhicule, sert lancer le moteur. Pour cela, étant assis sur le scooter, apr avoir serré le levier de débrayage jusqu' ce que celui-ci se bloqi avec son cliquet, il suffit de tirer rapidement la poignée vers le hai jusqu' la hauteur de la selle environ. Ce mouvement entraîne moteur par l'intermédiaire d'un câble enroulé sur un tambour.
Eviter de mettre en route debout. Dans ce cas, si on ne pe faire autrement, éviter de tirer sur le câble A FOND ! Cette manse vre répétée peut la longue provoquer la rupture prématurée i câble de démarrage.
6°) LA BÉQUILLE. - Elle sert maintenir le scooter l'arrêt. On l'abaisse très facilement avec le pied, et lorsqu'elle < en position basse, le scooter tient parfaitement debout.
Avant de repartir, il suffit de repousser la béquille en arriè avec le pied - mouvement facilité par un ressort de rappel qui rabat dans sa position de route.
7°) FREIN AU PIED. - Le freinage de la roue arrU est commandé par une pédale qui se trouve sur le côté droit plancher.
8°) COMMANDÉ DÉS GAZ. - La commande des, 5 s'effectue par l'intermédiaire d'une poignée tournante qui se trou l'extrémité droite du guidon. En tournant la poignée vers l'arriè on ouvre l'arrivée des gaz dans le moteur auquel on donne ai plus de puissance ; en la tournant vers l'avant, on referme le p sage des gaz, ce qui ralentit le moteur.
Grâce au Variateur continu, la simple rotation de la poignée p, met de régler la vitesse du MANURHIN. Sans autre manoeuvre, passera progressivement de la vitesse d'un homme au pas vitesse maximum possible, suivant l'effort vaincre.
Lorsque le moteur tourne au 'ralenti la machine étant débrayé il faut éviter d'accélérer, car la butée de débrayage pourrait so frir d'une usure prématurée.
9°) FREIN A MAIN. - Le freinage de la roue avant commandé par une poignée qui se trouve l'extrémité droite guidon, sous la poignée des gaz.

CONSEILS DE RODAGE
La précision de la fabrication MANURHIN et la finition parfaite de toutes les pièces en mouvement ont permis de supprimer pratiquement le rodage.
Toutefois, il est recommandé de ne pas le pousser plein dès les premiers kilomètres. Nous recommandons de ne pas dépasser 40 l'heure pendant les 100 premiers kilomètres, et 50 l'heure pendant les 300 kilomètres suivants.
Il est bon, au cours de ces périodes, d'ouvrir les gaz fond de temps en temps pendant un temps très court.
Nous vous rappelons qu'une révision doit être faite par un Agent MANURHIN après leir".600 premiers kilomètres et une autre après 1.500 km. La première de ces deux révisions est gratuite.
Nous vous conseillons, même après un rodage bien mené, de conduire votre machine dans les conditions les plus économiques et, en conséquence, sauf cas exceptionnel, « marchez au 3/4 de gaz ».
Après vous être familiarisé avec les diverses commandes du MANURHIN, vous êtes prêt prendre la route.
Avant de procéder le mise en marche du moteur, il faut d'abord remplir le réservoir, vérifier ensuite la pression des pneus, contrôler enfin les freins et l'éclairage.
Pour remplir le réservoir d'essence dont l'accès est très facile basculer la selle vers l'avant, ce qui découvre le bouchon du réservoir. Il suffit ce moment-l de procéder au remplissage, soit avec un mélange que vous préparerez vous-même en ajoutant 4 5 °/, d'huile BP ENERGOL 2 temps type HV au carburant, ou, mieux, en vous ravitaillant directement une pompe qui délivre un mélange tout préparé. (La capacité du réservoir est d'environ 6 litres).
Bien entendu, pendant le remplissage, le moteur doit être arrêté, et on ne doit pas fumer proximité. Il est par ailleurs recommandé, en cas de pluie, de protéger l'ouverture du réservoir, pour éviter que de l'eau ne tombe l'intérieur.
La pression des pneus a une importance toute particulière une bonne tenue de route, l'usure des pneus et la consommation d'essence, en dépendent. Nous conseillons de la vérifier souvent, les pneus étant froids.

- Roue AV
Solo 1,3
Duo 1,3

- Roue AR
Solo 1,6
Duo 2,25

Ne pas s'inquiéter si après avoir longtemps roulé la pression des pneus est un peu supérieure celle indiquée ci-dessus.
La pression redeviendra normale lorsque les pneus se seront refroidis. Cette légère surpression est due l'échauffement naturel provoqué par le roulage.

PREMIÈRE SORTIE UTILISATION

a) MISE EN MARCHE DU MOTEUR. - Étant assis sur la machine
- S'assurer que le commutateur d'éclairage est en position zéro.
- Serrer le levier de débrayage jusqu' enclanchement du cliquet.
- Ouvrir le robinet d'essence.
- Lever la commande du starter (moteur froid seulement).
- Tourner la poignée des raz vers I arrière d'environ 1/4 de sa course.
- Saisir la poignée du démarreur et la tirer vivement vers le haut.
Le moteur, s'il est bien réglé, doit partir après une ou deux tractions.
Aussitôt le moteur lancé, le ramener au ralenti en tournant la poignée des gaz vers l'avant.

b) DEMMARRAGE
- ATTENTION. Ne pas oublier de relever la béquille complètement.
- Serrer le levier de débrayage pour libérer le cliquet et relâcher doucement le levier en donnant légèrement les gaz.
Le scooter se mettra en mouvement et, partir de ce moment, il n'y a plus, pour le conduire, qu' utiliser la poignée des gaz.
Le Variateur continu entre en effet en action et se charge d'adapter exactement la puissance du moteur l'effort nécessaire.
Il peut arriver que le moteur cale au moment du démarrage ; la raison en sera soit un embrayage trop brutal, soit que l'on n'a pas donné assez de gaz.
Par temps très froid, pour faciliter le départ du moteur, il est recommandé de tirer 4 ou 5 fois sur la poignée de démarrage, tout en tournant le molette d'arrêt du moteur, ce qui a pour effet de remplir le cylindre de gaz frais. Le moteur doit alors démarrer dès la première traction, molette d'arrêt libérée, bien entendu.
Il sera bon de laisser tourner le moteur vide pendant environ une minute, pour le faire chauffer, condition d'avoir remis le starter en position de départ, après quoi, il n'y aura aucune difficulté pour démarrer.

c) FREINAGE. - Il y a lieu de remarquer d'abord que le Variateur continu, par sa conception même, fait agir le moteur comme frein dès que l'on coupe les gaz au moyen de la poignée.
Si on veut ralentir plus rapidement, on utilisera de préférence le frein main, agissant sur la roue AV.

 


Utilisation du lanceur-démarreur.


Dans les cas urgents, on actionnera simultanément les deux freins. main et au pied. Au cours d'une descente longue et rapide, on alternera les deux freins, de façon les laisser refroidir chacun leur tour.
Si la route est glissante (pluie ou verglas), il est conseillé de rouler très prudemment pour éviter d'avoir freiner brutalement. Il en est de même sur les chemins sablonneux ou couverts de gravillons.
De toute façon, il ne faut jamais donner des coups de freins brusques, sauf en cas d'obstacle imprévu.

d) ARRÊT. - Pour s'arrêter, il faut d'abord ralentir, en coupant les gaz et, au besoin, en freinant jusqu' ce que la machine roule très doucement ; ce moment, serrer le débrayage jusqu' enclanchement du cliquet. Le moteur continuera alors tourner au ralenti sans que le scooter avance.
Il ne faut pas débrayer tant que le scooter roule rapidement, cette manoeuvre est d'ailleurs difficile, du fait même de la conception du Variateur continu, et est nuisible pour les organes de butée (butée billes, circlips).
Pour arrêter le moteur, il suffit de tourner la molette d'arrêt du moteur.

Pour obtenir du MANURHIN le maximum de satisfaction, il est nécessaire de l'entretenir avec soin.
Les révisions périodiques doivent être faites régulièrement. Les Agents MANURHIN particulièrement compétents et bien outillés, sont la disposition des usagers non seulement pour les réparations éventuelles, mais aussi pour assurer l'entretien de leurs scooters.
Nous insistons tout particulièrement sur la nécessité de faire effectuer par les Agents MANURHIN, les deux premières révisions, dont la première est gratuite. Au cas où cette prescription ne serait pas suivie, il ne serait plus possible de faire jouer la clause de garantie.
Pour les Scootéristes qui désireraient assurer eux-mêmes l'entretien de leur machine, après ces deux révisions que nous considérons comme indispensables, nous indiquons ci-après les quelques travaux qui peuvent être faits facilement sans l'intervention d'une Station-Service

 

I. - ALIMENTATION.

1) Filtre d'arrivée d'essence au carburateur
Destiné arrêter les impuretés ou les gouttelettes d'eau qui pourraient exister dans le carburant, ce filtre se trouve dans le raccord qui fixe e tuyau d'arrivée du carburant au carburateur. Il est bon de le nettoyer de temps en temps; pour cela, après avoir dévissé le raccord en question, extraire avec précaution le filtre qui a la forme d'un petit dé coudre, et le nettoyer en soufflant vigoureusement travers (s'il restait collé au carburateur, utiliser une épingle pour le retirer).

2) Filtre du réservoir d'essence
Il existe un filtre la sortie du réservoir (côté intérieur). Si on constate une alimentation défectueuse au carburateur (diminution de la puissance, retours, difficultés de mise en route), et si après un nettoyage du filtre du carburateur, l'alimentation n'est pas redevenue normale, c'est que le filtre du réservoir est obstrué (si on retire le tube flexible du carburateur, l'essence ne coule pas ou coule 'faiblement lorsqu'on ouvre le robinet). Pour le déboucher, on


soufflera fortement dans le tuyau souple après avoir ouvert le robinet et enlevé le bouchon du réservoir ; on repousse ainsi les saletés qui obstruaient le filtre, et l'essence coulera de nouveau. Cette opération n'est qu'un dépannage provisoire faire en route. Il sera bon, dès que possible, de faire un nettoyage complet de la tuyauterie du filtre et du réservoir.

3) Filtre air du carburateur
Il est situé dans le coude en caoutchouc qui relie le carburateur la. prise du moteur. Il faut le nettoyer de temps autre, et d'autant plus souvent que l'on roule plus fréquemment en terrain poussiéreux. Pour cela, enlever d'abord le coude en caoutchouc en retirer le filtre, le plonger dans un récipient propre contenant de "essence, le brosser et le sécher ; mettre quelques gouttes d'huile réparties sur sa surface, et le remonter.
En le remettant en place dans le coude, avoir soin de bien l'engager dans la rainure prévue pour lui, afin qu'il ne se mette pas en travers lors du remontage du coude, ce qui provoquerait une diminution d'arrivée d'air, préjudiciable la bonne marche du moteur. Remettre ensuite le coude en place en le fixant d'abord du côté moteur.

4) Réglage du carburateur
a) La richesse du mélange est réglée par l'aiguille crantée (voir page 22).
b) Le ralenti se règle comme il est indiqué page 22, en tournant la vis (11) dans le sens des aiguilles d'une montre pour augmenter le régime du moteur ; en sens inverse pour le réduire.
Si la rotation de la vis ne modifie pas la vitesse du moteur, c'est que' le câble de commande des gaz est trop tendu ; pour le détendre, visser la vis creuse moletée travers laquelle passe le câble de commande (après avoir desserré son contre-écrou), jusqu' ce que la rotation de la vis de réglage du ralenti agisse. Res. serrer ensuite le contre-écrou.
NOTA. - Le réglage du ralenti doit se faire le moteur étant chaud.

II. - ALLUMAGE.
Le courant haute tension qui alimente la bougie est fourni par le volant magnétique.
La bougie doit être vérifiée et nettoyée assez fréquemment pour cela, il faut la sortir du moteur en utilisant la clé bougie fournie avec le Scooter. Une fois démontée, on la nettoiera de préférence avec une petite brosse métallique et on vérifiera que l'écartement des électrodes est correct. Cet écartement doit être de 0,4 0,5 mm. (épaisseur d'une carte postale).
Ne jamais toucher l'électrode centrale.

III. - ECLAIRAGE
L'éclairage du Scooter est assuré par un projecteur avant comportant : une position veilleuse, une position croisement, une position phare et une lanterne arrière. Le courant nécessaire est fourni par le volant magnétique décrit dans le § « Dispositif d'éclairage et d'allumage ».

DESCRIPTION TECHNIQUE

LE MOTEUR
Le cycle idéal d'un moteur simple, robuste et d'entretien facile, est le cycle deux temps.
Les usines DKW qui, dès l'origine, ont particulièrement étudié ce type de moteur, en sont actuellement les grands spécialistes.
La cylindrée choisie (75 cc) donne les 3 ch qui, grâce au Variateur'continu, sont largement suffisants pour assurer au Scooter MANURHIN toute la puissance nécessaire.
Le moteur est du type piston plat, balayage système Schnürle et refroidi par une turbine fixée sur le volant magnétique ; le volant magnétique porte également la pièce d'entraînement du tambour du câble de lancement.
Toutes les pièces du moteur ont été calculées de façon particulièrement large et sont par suite très robustes ; le carter, en aluminium, servant de chambre de tranquillisation et de palier aux différents organes, est hermétique grâce des bagues d'étanchéité situées devant chaque palier et un joint d'étanchéité entre les deux moitiés du carter. Le vilebrequin est monté sur deux roulements billes ; la bielle est articulée sur le vilebrequin par l'intermédiaire d'un roulement rouleaux ; le piston est en alliage léger ; le cylindre en fonte grise spéciale et la culasse en alliage léger garnie d'ailettes de refroidissement d'une très grande efficacité. Le graissage est fait par mélange d'huile au carburant. La puissance du moteur est toujours utilisée de façon rationnelle grâce au Variateur continu qui est décrit dans un chapitre suivant.

DISPOSITIF D' ECLAIRAGE ET D'ALLUMAGE
Sur une des extrémités du vilebrequin se trouve fixé le volant magnétique qui n'est qu'une génératrice de courant alternatif alimentant l'allumage de la bougie du moteur, l'éclairage du projecteur et de la lanterne AR et l'avertisseur. Ce volant magnétique sert en même temps, en raison de son poids, de volant. Sur sa périphérie, il est garni d'ailettes formant ventilateur. Le courant d'air ainsi produit est canalisé sur le moteur dont il assure le refroidissement.

 


Le schéma de l'installation électrique existante sur le MANURHIN est figurée sur notre dessin

 

 LE CARBURATEUR

Il s'agit ici d'un carburateur aiguille avec volet de, départ, fabrication BING, type 4/14/1. Lorsque le robinet d'essence est ouvert, le carburant pénètre dans la cuve niveau constant (3) en passant par un raccord en laiton (I) qui contient l'intérieur un tamis d'essence (2). L'arrivée de l'essence est réglée par un pointeau (5) actionné par le flotteur (4). Le carburant arrive ensuite dans le gicleur pointeau (7) en passant tout d'abord par la buse (6). La descente du piston, pendant la course d'admission, crée un vide partiel dans le cylindre, qui a pour effet d'aspirer l'essence, partir du gicleur pointeau, en même temps que l'air extérieur. Un mélange air et essence se forme dans la chambre (8).

La quantité du mélange air-essence pénétrant dans le moteur, (donc sa vitesse et sa puissance), sont réglés d'un côté par le boisseau des gaz (9) actionné par l'intermédiaire du levier (13) et de l'autre côté par la position de l'aiguille (10). Plus vous tournez vers l'arrière la poignée des gaz située sur la guidon, plus le coulisseau des gaz s'ouvre, et plus le carburant pénètre dans la chambre (8) de mélange.

Avec la vis (11 ) on règle la marche du moteur au ralenti. Le boisseau des gaz repose, en cas de ralenti, sur la pointe conique de cette vis. Une rotation vers la droite de cette vis soul
 
 




Le schéma de l'installation électrique existante sur le MANURHIN est figurée sur notre dessin

LE CARBURATEUR

Il s'agit ici d'un carburateur à aiguille avec volet de, départ, fabrication BING, type 4/14/1. Lorsque le robinet d'essence est ouvert, le carburant pénètre dans la cuve à niveau constant (3) en passant par un raccord en laiton (I) qui contient à l'intérieur un tamis d'essence (2). L'arrivée de l'essence est réglée par un pointeau (5) actionné par le flotteur (4). Le carburant arrive ensuite dans le gicleur à pointeau (7) en passant tout d'abord par la buse (6). La descente du piston, pendant la course d'admission, crée un vide partiel dans le cylindre, qui a pour effet d'aspirer l'essence, à partir du gicleur à pointeau, en même temps que l'air extérieur. Un mélange air et essence se forme dans la chambre (8).

La quantité du mélange air-essence pénétrant dans le moteur, (donc sa vitesse et sa puissance), sont réglés d'un côté par le boisseau des gaz (9) actionné par l'intermédiaire du levier (13) et de l'autre côté par la position de l'aiguille (10). Plus vous tournez vers l'arrière la poignée des gaz située sur la guidon, plus le coulisseau des gaz s'ouvre, et plus le carburant pénètre dans la chambre (8) de mélange.

Avec la vis (11 ) on règle la marche du moteur au ralenti. Le boisseau des gaz repose, en cas de ralenti, sur la pointe conique de cette vis. Une rotation vers la droite de cette vis soul

 

 

comments powered by Disqus

You might like also

Etude (gallery of)
Etude du scooter Manurhin SM-75 75ccm (3.5Mb d'images) En 1954, la firme allemande DKW Auto Union présente un scooter baptisé Hobby, animé par un moteur de 75cm3 équipé d’une boite automatique. Les premiers modèles DKW ne possèdent qu’une selle monoplace et pas de carter de chaîne. Dès 1956 le Hobby franchit les frontières pour être construit en France sous licence et prend le nom de Manurhin. En 1958, DKW abandonne la fabrication du Hobby pour cause de problèmes financiers. Le …
5336 Days ago
No Thumbnail was found
Comparaison Manurhin SM75 / DKW Hobby Roller Manurhin SM75 DKW Hobby Roller Manurhin , in Licence : DKW-SM 75 DKW Motor 75 ccm 74 ccm HP 3 HP 2,7 HP at 4950 U/min Weight empty 86 kg ; max: 250 kg Max speed 54 km/h Tires AV : 2.75 x 16", AR : 2.75 x 16" AV : 2.75 x 16", AR : 2.75 x 16" Production 10000 ex. Juli 1954 to August 1957 45303 ex. …
5339 Days ago
Beltomatic motor drawning
thanks to Bertjan Marree... …
5343 Days ago
No Thumbnail was found
Contact me if you want to appear on that page... Red Deer live in Mackay Queensland, Australia, webcam of town street, http://weather.wackado.com.au/ He work in places like here http://www.geocities.com/red_ears_au/dre18.html He has 1 + 3/4 DKW hobby Note: Audi use to sell them in Australia Christian Lucas This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
5378 Days ago
Links, shops
En 1954, la firme allemande DKW Auto Union présente un scooter baptisé Hobby, animé par un moteur de 75cm3 équipé d’une boite automatique. Les premiers modèles DKW ne possèdent qu’une selle monoplace et pas de carter de chaîne. Dès 1956 le Hobby franchit les frontières pour être construit en France sous licence et prend le nom de Manurhin. En 1958, DKW abandonne la fabrication du Hobby pour cause de problèmes financiers. Le Manurhin devient une exclusivité mondiale. Ce nom bizarre …
5378 Days ago
No Thumbnail was found
Front bumper (dkw alu stossstange) available at This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. see in gallery for my scooter …
5378 Days ago
A source of belt on ebay
A source of belt on ebayPour la monter, il faut démonter la flasque mobile de la seconde poulie, facile si vous fabriquer un outil pour comprimmer le ressort.Voici une autre référence si vous pouvez en trouver: CONT_VARIFLEX W16x0560  muellerwug( 250) KEILRIEMEN FüR DKW HOBBY ROLLER 22mm X 8.5mm X 570mm …
5378 Days ago
Datasheet (galley of)
En 1954, la firme allemande DKW Auto Union présente un scooter baptisé Hobby, animé par un moteur de 75cm3 équipé d’une boite automatique. Les premiers modèles DKW ne possèdent qu’une selle monoplace et pas de carter de chaîne. Dès 1956 le Hobby franchit les frontières pour être construit en France sous licence et prend le nom de Manurhin. En 1958, DKW abandonne la fabrication du Hobby pour cause de problèmes financiers. Le Manurhin devient une exclusivité mondiale. Ce nom bizarre …
5378 Days ago
Old Pictures (gallery of)
feel free to submit you any pictures you may have... Scooter Manurhin SM75 …
5378 Days ago
No Thumbnail was found
5378 Days ago